14/07/2008

Des hauts et des bas

Salut,

J'espère que votre week-end s'est bien passé et que vous êtes en forme en ce lundi matin !

En lisant les commentaires et les messages que vous me laissez, je m’aperçois que mon blog oscille entre humour et émotion. L’humour, c’est logique : comme je vous l’ai déjà dit, mon papa est un comique et comme c’est lui qui m’aide à tenir ce blog, c’est normal que j’y raconte parfois des trucs rigolos. L’émotion, c’est logique aussi : j’ai envie de vous expliquer quel chemin ma maman et mon papa ont dû suivre pour en arriver où ils en sont aujourd’hui. Et comme vous l’avez compris, ce chemin était semé d’embûches.

Mais même si ce que je vous raconte est parfois triste, n’oubliez pas que c’est désormais le passé et que l’aube a enfin triomphé de la nuit. Les moments difficiles qu’ont vécus ma maman et mon papa sont derrière eux. Ils ne les oublieront évidemment jamais ; ils font partie de leur histoire. Mais l’avenir est plus important que le passé. Parce qu’il faut encore construire l’avenir, tandis que le passé, lui, ne peut plus être changé.

En plus, il faut relativiser. Ma maman et mon papa en ont bavé pour m’avoir, comme ils disent. Mais tout le monde connait des hauts et des bas dans sa vie. Des moments de bonheur intense et des moments de noir désespoir. Et ce sont peut-être les seconds qui permettent finalement de profiter des premiers. Personne n’aime être triste, mais le bonheur et la joie n’existent-ils pas uniquement par comparaison avec la souffrance et la peine ?

Bref, je vous raconte parfois des épisodes douloureux de la vie de ma maman et de mon papa, mais surtout, ne soyez pas tristes pour eux. Tout n’est évidemment pas parfait. Ils sont encore inquiets à mon sujet. Peut-être même plus que des parents « normaux ». Mais ils sont vraiment contents et soulagés que je sois là et tout va super bien pour nous trois.

Je voudrais en profiter pour remercier toutes celles et tous ceux sur qui ma maman et mon papa ont pu compter pendant qu’ils galéraient. Celles et ceux qui les ont soutenus. Et même supportés, parce qu’ils ne devaient pas être de bonne humeur tous les jours ! (Surtout mon papa, qui, si j’en crois ma maman a quand même parfois un fichu caractère !) Celles et ceux, qui, pour tenter de l’atténuer, ont voulu partager leur souffrance. Celles et ceux qui ont partagé leur attente et aussi leurs moments d’espoirs. Et qui, maintenant, peuvent enfin partager leur bonheur. Je ne les citerai pas. Par discrétion. Mais je suis certain qu’ils se reconnaîtront toutes et tous. Encore une fois, merci pour tout ce que vous avez fait pour ma maman et mon papa !

Amicalement,

Findus

11:05 Écrit par Findus dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Merci ... pour ce blog, optimiste et résolument positif, qui nous permet de peut-être nous dire que chacun a ses difficultés dans la vie et que l'important, c'est de les surmonter pour avancer et non de les regarder bêtement et de se lamenter...
Comme il est dit dans un film : "See goog in evil... good !) Voir le bien dans le mal : à méditer !
Bonne continuation ! On aime vous lire !

Écrit par : Pascale | 14/07/2008

Profitons pleinement du temps présent!

Écrit par : Rachelle | 14/07/2008

Les commentaires sont fermés.